Actualités

« Je me suis recentrée sur l’aide aux seniors », Yvanne Invernizzi pour le journal Le Progrès

22 février 2021

Interview d'Yvanne Invernizzi auprès du journal Le Progrès
Retrouvez l’interview d’Yvanne Invernizzi, directrice de l’agence Senior Compagnie Saint-Étienne Est, qui dévoile ses objectifs auprès du journal Le Progrès.

Pouvez-vous vous présenter ?

Yvanne Invernizzi : J’ai 46 ans, j’ai deux enfants de 15 et 19 ans. Attirée par l’international, j’ai obtenu un master de commerce international en France et un MBA de marketing à Cambridge. J’ai travaillé aux USA et en France où j’ai terminé comme responsable export chez Sigvaris. Il y a un an, aspirant à une nouvelle dynamique, je me suis recentrée sur un projet de cœur : aider les seniors.

Pourquoi Senior Compagnie ?

Y.I : Je ne pouvais pas me lancer sans l’appui d’une structure experte dans le maintien à domicile des personnes âgées et/ou handicapées. J’ai donc choisi Senior Compagnie qui a près de quinze ans d’expérience, 124 agences en France (nous serons la première agence ligérienne) et des objectifs en accord avec les miens.

Quels sont ces objectifs ?

Y.I : Il s’agit bien sûr d’apporter tous les services classiques à domicile concernant les actes essentiels de la vie, les gardes, l’aide administrative, le retour d’hospitalisation… Mais nous allons au-delà avec un réel service personnalisé grâce à une évaluation et un suivi des besoins.

Vous tenez justement à bâtir des rapports privilégiés employeur-employés.

Y.I : En effet, la réussite doit se construire autour d’une démarche de partenariat avec les auxiliaires de vie. Elles disposent d’une pièce détente où elles peuvent venir quand elles le souhaitent, leur rémunération va au-delà de la convention collective et je vais les encourager à se former le plus possible.

Autre originalité : des ateliers du mieux vieillir.

Y.I : Oui, pour donner du sens à notre mission, je vais proposer des ateliers gratuits par petits groupes. Animés par des professionnels de santé, ils s’inscrivent dans la ligne de nos objectifs : rompre l’isolement, accompagner, découvrir, échanger, créer du lien, redonner le goût des choses.

Retrouvez l’intégralité de l’interview sur le site du journal Le Progrès.fr