Gérer les finances liées à l’aide à domicile des personnes âgées

Comment gérer les finances liées à l’aide à domicile des personnes âgées ?

Avec les années qui passent, les personnes âgées rencontrent parfois des difficultés à gérer leurs finances. Mais comment gérer les finances et le budget d’un proche en situation de perte d’autonomie ? Des solutions existent pour l’accompagner à domicile et gérer les tâches du quotidien.

Comment aider votre proche à gérer ses finances ?

Avec l’accord de votre proche, et en discutant avec les membres de votre famille, il est possible de mettre en place des solutions pour lui faciliter la vie et faire face à sa perte d’autonomie.

Organisez un dossier

Le premier pas consiste à constituer un dossier de la personne âgée avec l’ensemble des documents. Assurez-vous d'avoir :

  • Une copie des comptes bancaires,
  • Les relevés de cartes de crédit,
  • Les factures,
  • Les contrats d'assurance.

Réalisez un budget

Ensuite, vous pouvez réaliser un budget avec la personne âgée pour s'assurer que tous les coûts sont pris en compte. Le budget doit inclure les dépenses mensuelles pour les factures, les médicaments, les courses et tout autre coût propre à la vie et au quotidien de votre proche âgé. Il peut également être utile de mettre en place un système pour suivre les dépenses et les paiements. L’objectif est d’éviter de faire face à des erreurs ou de prendre du retard dans des paiements.

Évitez les fraudes financières

Enfin, soyez vigilant en matière de fraude financière. Les personnes âgées sont souvent les cibles privilégiées de fraudeurs. Assurez-vous d'expliquer les tactiques courantes utilisées par les fraudeurs et d'élaborer un plan pour prévenir les escroqueries. Si votre proche présente des difficultés, n’hésitez pas à vérifier que tout soit en règle.

Comment faire une procuration pour une personne âgée ?

Faire une procuration pour une personne âgée est une façon de l'aider à gérer ses finances, surtout si elle est malade ou incapable de gérer ses propres affaires. La personne peut elle-même réaliser la procuration. En tant que représentant de la personne, vous avez également la possibilité de réaliser des virements, des paiements, des retraits ou des dépôts en son nom.

Déterminez la personne à qui donner procuration

La première étape consiste à nommer le représentant en charge de prendre des décisions au nom de la personne qui réaliser la procuration. Cette personne peut être :

  • Un membre de la famille,
  • Un ami de confiance,
  • Un voisin,
  • Un avocat.

Assurez-vous que cette personne soit fiable et digne de confiance. Et très important, que la personne comprenne les souhaits de la personne âgée.

Rédigez la procuration

La prochaine étape consiste à rédiger la procuration avant de la remettre à la banque de votre proche. Cette solution nécessite toutefois l’accord de votre proche, sa signature et celle de la personne responsable.

OBTENEZ UNE ESTIMATION
RAPIDE ET GRATUITE DE
VOS BESOINS

La mise en place d’une protection judiciaire

Si la perte d’autonomie de votre parent âgé s’aggrave avec le temps, il est possible de passer à la vitesse supérieure pour assurer un accompagnement plus adapté. C’est pourquoi la mise en place d’une protection judiciaire semble être la solution la plus adaptée afin d’assurer le confort de votre proche et d’avoir un cadre légal.

La mise sous curatelle

Si vous souhaitez protéger votre proche âgé, il est possible de mettre en place une mise sous curatelle :  

  • La curatelle simple : cette protection judiciaire apporte un confort à votre parent et lui permet de gérer son budget. La personne âgée est encore autonome mais nécessite un accompagnement partiel au quotidien. Si vous êtes le curateur, votre rôle consiste à l’accompagner et le conseiller sur son patrimoine.
  • La curatelle renforcée : vous jouez un rôle un peu plus important puisque vous allez prendre la responsabilité de ses ressources. Notamment en ce qui concerne les charges à payer comme le loyer, les factures internet, électricité, gaz, téléphonie, eau, etc. Il sera question d’anticiper et surtout de protéger un peu plus votre proche. Un contrôle est effectué tous les ans par un greffier en chef afin de s’assurer que la curatelle apporte ses fruits. Pensez à réaliser un inventaire du patrimoine de votre parent âgé.
  • La curatelle aménagée : pour cette curatelle, c’est le juge qui fixe les actes dans lesquels la personne a besoin d’aide. L’objectif est de s’adapter le plus possible aux besoins de la personne qui nécessite une protection.

Accompagner une personne mise sous curatelle

La mise sous tutelle

À l’image de la mise sous curatelle, la mise sous tutelle vous permet également de gérer son patrimoine à sa place et de réaliser un inventaire, également contrôlé par un greffier. La différence réside dans le fait que vous devez avoir l’autorisation du juge des tutelles en ce qui concerne les droits relatifs à son logement ou son mobilier (vente, emprunt, transaction ou placement).

Accompagner une personne mise sous tutelle

Comment accompagner un proche âgé à domicile ?

Accompagner un proche âgé à domicile peut être une tâche difficile, surtout si vous n'avez jamais été confronté à cette situation auparavant. Que vous soyez un membre de la famille ou un ami de longue date, vous pouvez aider votre proche âgé à vivre confortablement à domicile en veillant à ce qu'il dispose de tout le soutien dont il a besoin. Voici quelques conseils pour vous aider à accompagner votre parent âgé à domicile :

Établir une communication ouverte

La première chose à faire pour accompagner un proche âgé à domicile est d'établir une communication ouverte. Il est important d'écouter les besoins et les préférences de votre proche, ainsi que de discuter de vos propres limites et de vos attentes. Cela peut aider à créer une relation de confiance et de respect mutuel.

Mettre en place un plan d'aide

Une fois que vous avez établi une communication basée sur la confiance, il est temps de mettre en place un plan d'aide. Cela peut impliquer de trouver des services d'aide à domicile, comme Senior Compagnie, pour les actes essentiels de vie,  l’accompagnement dans la vie sociale, les tâches ménagères ou encore la téléassistance. Outre la présence de l’aidant familial, vous pouvez également mettre en place un calendrier de visite pour les membres de la famille ou les amis. Cela permettra à la personne âgée d’entretien un lien social et de limiter son isolement.

Aider à maintenir l'autonomie

Il est important de maintenir l'autonomie de votre proche âgé autant que possible. Cela peut être accompli en fournissant du matériel médical adapté à son domicile :

  • Une canne,
  • Un fauteuil roulant,
  • Un déambulateur,
  • Un lève-personne,
  • Des barres d’appui dans la salle de bain et/ou les WC.

Vous pouvez également aider la personne âgée en lui proposant des activités adaptées à sa mobilité comme des cours de yoga, de la gymnastique douce ou des séances de marche.

Veiller à la sécurité à domicile

La sécurité à domicile est une préoccupation importante pour les personnes âgées et les personnes en situation de handicap. Vous pouvez aider à prévenir les accidents et les risques de chutes en mettant en place des aménagements, en limitant la présence d’objets à risque comme les tapis, les câbles qui trainent et en vérifiant régulièrement les détecteurs de fumée. Vous pouvez également aider à prévenir les risques d'escroquerie en aidant votre parent âgé à gérer les comptes bancaires et à superviser les appels téléphoniques dont le démarchage commercial.

Prendre soin de soi

Accompagner un proche âgé à domicile peut être épuisant pour un aidant familial, il est donc important de prendre soin de soi. Assurez-vous de prendre du temps pour vous reposer, faire de l'exercice et manger sainement. Vous pouvez également envisager de rejoindre un groupe de soutien pour les aidants familiaux, pour obtenir des conseils et un soutien supplémentaires. Il n’est jamais facile pour un aidant de gérer sa vie professionnelle, sa vie familiale et l’accompagnement d’un proche en difficulté.

Comment gérer les dépenses liées à l’aide à domicile d’une personne âgée ?

Lorsque vous faites appel à une aide à domicile pour votre proche âgé comme Senior Compagnie, il est important de prendre en compte les coûts associés. Les dépenses peuvent varier considérablement en fonction de la fréquence et de la durée des services, ainsi que de la région où vous vous trouvez.

Établir un budget

Afin de gérer les dépenses liées à l'aide à domicile, il est essentiel d'établir un budget. Cela implique de déterminer combien il est nécessaire de dépenser chaque mois pour les services d'aide à domicile et de planifier en conséquence. Avec une bonne gestion du budget de votre proche, il est possible de prétendre à davantage d’aides pour l’accompagner au quotidien telles que les aides financières de l'État et les aides d’autres organismes.

Utiliser les aides financières

Il existe plusieurs aides financières disponibles pour aider à couvrir les coûts de l'aide à domicile pour les personnes âgées. Parmi elles, on peut citer l'APA (Allocation Personnalisée d'Autonomie), la PCH (Prestation de Compensation du Handicap) ou encore l'aide sociale départementale. Il est important de prendre le temps de bien connaitre les conditions requises pour bénéficier de ces aides et de les demander en temps voulu. N'hésitez pas à vous renseigner auprès de la Sécurité Sociale (appelée également CPAM) qui peut vous proposer une aide exceptionnelle selon la situation de votre proche âgé.

Économiser sur les dépenses courantes

Pour gérer les frais liés à l'aide à domicile, il peut être utile d'examiner les dépenses courantes et d’adapter les dépenses aux besoins de la personne âgée. Par exemple, vous pouvez envisager de faire les courses pour votre proche âgé et de préparer les repas à la maison plutôt que de dépenser de l'argent pour des repas livrés. Vous pouvez également chercher des moyens de réduire les frais de transport en planifiant à l'avance et en utilisant les transports en commun ou en partageant les coûts avec d'autres membres de la famille.

Profitez de l’aide à domicile de Senior Compagnie !

Des auxiliaires de vie bienveillantes

Vous avez établi un plan d’aide et vous souhaitez passer à la vitesse supérieure pour permettre à votre proche âgé de continuer à vivre à son domicile ? N’hésitez pas à contacter l’agence Senior Compagnie la plus proche et profitez de l’expertise et de la bienveillance d’une auxiliaire de vie en mesure de répondre à vos attentes et aux besoins de votre parent âgé.

Le financement des services à domicile de Senior Compagnie

Un devis gratuit et personnalisé

Afin de financer nos différents services d’aide à domicile, vous pouvez profiter d’aides financières comme l’APA, la PCH ou le crédit d’impôt. Nos agences sont en mesure de répondre à toutes vos questions et de vous orienter selon la situation de votre proche âgé. N’attendez plus pour réaliser un devis gratuit et personnalisé et mettre en place une aide à domicile sur mesure pour accompagner votre parent au quotidien.

BESOIN D’AIDE
DANS VOS DÉMARCHES ?

Source : service-public.fr

Dernière mise à jour le 02/02/2024