Actualités

« Partir en vacances peut être difficile mais pas impossible pour les bénéficiaires de Senior Compagnie »

7 janvier 2020

Directrice adjointe de Senior Compagnie Dijon, Élodie Baud s’est confiée sur la mise en place et l’organisation des voyages pour les bénéficiaires de l’agence.

Comment est venue l’idée d’organiser des voyages pour vos bénéficiaires ?

Élodie Baud : La plupart de nos bénéficiaires vivent seuls (67%) et ont connu différentes ruptures favorisant un sentiment de solitude et d’isolement conduisant peu à peu à une perte d’autonomie. Il est également fréquent que les auxiliaires de vie repèrent dans leur quotidien de travail, des personnes en situation ou en risque d’isolement. Certain(e)s bénéficiaires de Senior Compagnie aimeraient pouvoir partir en vacances au même titre « que n’importe qui ». Malheureusement, la gestion des contraintes liées à la dépendance en termes d’organisation et de coût leur laisse penser que c’est impossible. Partir en vacances peut effectivement s’avérer difficile pour les personnes dont nous nous occupons au quotidien mais pas impossible. Parmi les participants du 1er groupe, il y avait 2 personnes sous oxygène et plusieurs personnes à mobilité réduite et aucun n’était imposable. Les vacances sont un moyen de lutter contre la solitude et l’isolement des personnes âgées grâce à la dynamique collective créée autour du séjour (préparation au départ, vie pendant le séjour, souvenirs après le séjour).

Grâce à quel financement ces voyages sont-ils mis en place ?

E.B : Chaque année, plusieurs appels à projet paraissent sur nos territoires. Des appels à projet des départements, des caisses de retraite ou encore d’agences comme l’ANCV.  En mai 2019, nous avons présenté un projet au Conseil Départemental de Côte d’Or qui a été accepté à titre expérimental. Cependant, la totalité des dépenses concernant le séjour n’étaient pas couvertes, et pour rendre le voyage gratuit pour nos bénéficiaires nous avons donc été rechercher d’autres financements. C’est ainsi que nous sommes devenus « porteur de projet » pour l’ANCV. Ainsi, cette semaine organisée par Senior Compagnie Dijon a été financée grâce à la CNSA, la Conférence des Financeurs et le Conseil Départemental de Côte d’Or, et au programme « Seniors en Vacances » de l’ANCV.

Combien aviez-vous de bénéficiaires participant(e)s ? Où et comment s’est déroulé le premier voyage ?

E.B : Le 1er groupe de participants parti en octobre, était composé de 10 bénéficiaires (8 femmes et 2 hommes) et de 2 intervenantes. La moyenne d’âge du groupe de bénéficiaires était de 78 ans.  Le séjour a été organisé avec le centre « Le Torrent » à Storckensohn au pied du ballon d’Alsace. Un travail en groupe et avec l’établissement d’accueil a été réalisé afin que le programme des activités soit adapté. Nous avons sélectionné un lieu de séjour adapté aux personnes âgées comportant l’appellation « séjour prévention bien vieillir ». Cette appellation garantit que des actions de prévention seront proposées lors des vacances et que les activités proposées sont destinées à favoriser la création de lien social et dans le même temps à diffuser des conseils portant sur le bien-vieillir.  Lors du séjour, les bénéficiaires ont pu entre autres faire du yoga et de la gymnastique douce, visiter une chèvrerie et un moulin à huile, approcher des lamas, etc.

Quel bilan ?

E.B : Ce séjour a eu des effets étonnants sur les participants. Avant le départ, ils ont tous tenu à faire le tri dans leur garde-robe, certain(e)s sont allé(e)s chez le coiffeur, d’autres s’acheter des vêtements, autant de choses qu’ils et elles n’avaient pas fait, pour certain(e)s, depuis longtemps. De plus, la vie en collectivité a changé leur façon de se comporter et de prendre soin d’eux. Des personnes qui en temps normal n’étaient pas regardantes sur leur hygiène et leur apparence physique, demandaient à avoir une douche les matins ou encore à être aidées pour se préparer. Ce séjour a été également un moyen de mobiliser certains membres de l’équipe (deux auxiliaires de vie à chaque séjour) dans la mise en œuvre du projet. Cela représente un réel enjeu managérial. Le projet est un moteur pour les équipes et offre une belle perspective pour les auxiliaires de vie. Même si le séjour n’était pas de tout repos pour elles, qu’il n’était pas toujours évident de gérer 10 individus qui ne se connaissaient pas, avaient des rythmes et des histoires de vie différentes, elles en gardent un super souvenir. Pendant ces vacances, un temps était dédié à faire le bilan de la journée, sélectionner une dizaine de photos parmi celles qui avaient été prises et à évaluer la satisfaction des participant(e)s.  À leur retour, 100% des bénéficiaires se sont déclaré(e)s satisfait(e)s du séjour. Voici quelques exemples de commentaires laissés dans les questionnaires de satisfaction :

 « J’ai découvert des choses sur moi que je ne connaissais pas et ce séjour m’encourage à continuer de prendre soin de moi et de m’enfermer un peu moins ». (Espérance, 81 ans).

« Je penserai tous les jours à ce séjour et cela m’aidera à continuer » (Christiane, 90 ans).

« Je suis devenue un peu moins sauvage » (Mireille, 67 ans)

« Nous ramènerons de merveilleux souvenirs que nous garderons pendant les moments (trop nombreux) de cafard ». (Viviane, 89 ans)

« Des amitiés se sont créées avec l’intention de se revoir » (Betty, 67 ans)

« Cela m’a permis de prendre l’air et de marcher avec l’aide « bousculante » d’Amélie mais cela m’a fait énormément de bien, ma trottinette n’a pas quitté ma chambre ». (Jean-Marie, 67 ans)

Parmi les nombreuses remarques beaucoup concernaient les auxiliaires de vie :

« Tout était parfait, les filles ont été super, on ne pense pas qu’il y ait mieux. J’ai l’espoir de les revoir » (Michèle, 78 ans)

« Auxiliaire de vie très à l’écoute, rigolote et dynamique » (Yvette, 84 ans)

On peut donc dire que cette première expérience fût une réussite !  Ils souhaitent tous avoir la chance de repartir un jour. En cette période de Noël, des albums photos ont été commandés en cadeaux pour l’ensemble des 12 participants.

Quels sont les 2 autres voyages prévus et combien de bénéficiaires devraient participer ?

E.B : Les 2 autres séjours auront lieu au même endroit, au Torrent, en Alsace, en avril et mai 2020.  Les deux prochains groupes seront également composés de 10 bénéficiaires et 2 intervenantes.

Est-ce qu’il y a un roulement ou les mêmes bénéficiaires peuvent participer à tous les voyages ? Comment se fait le « recrutement » des bénéficiaires ?

E.B : : Chaque personne ne peut participer à cette expérimentation qu’une seule fois. Au départ, un courrier a été envoyé aux bénéficiaires correspondant aux critères imposés par les financeurs (personne en situation d’isolement et à faible revenu). Très vite, à notre plus grande surprise nous avons été contactés par une quinzaine de bénéficiaires. Nous avons choisi 10 participants et avons placé les autres sur liste d’attente. D’autre part, lorsque nous avons répondu à l’appel à projet du département nous nous sommes engagés à ouvrir le projet à d’autres services (autres agences d’aides à domicile, tutelles, CCAS etc…).

Est-ce la première fois que vous organisez des voyages ou l’aviez-vous fait par le passé ? Aviez-vous mis en place d’autres événements à destination des bénéficiaires auparavant ?

E.B : Oui, c’est la première fois que nous organisons un voyage à Senior Compagnie Dijon. D’autres évènements tels que des ateliers « Eveil et sens » sur le thème de Noël ont eu lieu au domicile de certain(e)s client(e)s en Décembre 2017. Ces ateliers étaient animés par un groupe de stagiaires en BTS ESF (cf article paru à l’époque).

En savoir plus sur Senior Compagnie Dijon

L’agence est représentée et dirigée par Emmanuel Dor. Ouverte depuis juillet 2015, Senior Compagnie Dijon propose un accompagnement à la fois personnalisé et adapté pour assister et entourer les personnes âgées et/ou handicapées. De l’aide à la prise de repas à l’aide au coucher, nos assistants de vie auront à cœur d’apporter un vrai bien-être aux bénéficiaires. Comme l’explique si bien le directeur de l’agence : « nous intervenons bien entendu sur toute l’agglomération et nous apportons une réponse sur mesure aux besoins de nos bénéficiaires avec réactivité et empathie, grâce au professionnalisme de nos assistantes de vie ».

Senior Compagnie Dijon