Actualités

Tout savoir sur Alzheimer

21 septembre 2019

Devenue un véritable enjeu de santé publique, la maladie d’Alzheimer affecte les capacités cognitives et réduit peu à peu l’autonomie des personnes. A l’occasion de la journée mondiale qui lui est dédiée, Senior Compagnie vous propose de faire un point sur cette pathologie neurodégénérative qui touche de nombreuses personnes en France.

Si la maladie a été diagnostiqué au début du XXe siècle par le psychiatre et neuropathologiste Aloïs Alzheimer, c’est bel et bien la découverte des constituants biologiques qui a permis d’identifier les gènes responsables de sa transmission dans le cerveau de l’être humain dans les années 80 et 90. Toutes les recherches entreprises jusqu’à aujourd’hui ont notamment défini la maladie d’Alzheimer comme la plus fréquente des maladies neurodégénératives affectant le fonctionnement du cerveau et entraînant de façon progressive la destruction des cellules nerveuses.

Une maladie lente et progressive

Comme l’explique Judith Mollard, psychologue clinicienne et chef de projet à l’association France Alzheimer, « la maladie se déclare tardivement, notamment chez les femmes qui vivent plus longtemps, et de manière générale, c’est une évolution qui est lente et progressive chez les patient(e)s qui la développent ». Il est important de noter que la maladie s’étire sur une dizaine d’années après l’apparition des premiers symptômes (pertes de mémoire, problèmes de langage, pertes de motivation, désorientation dans l’espace et dans le temps, difficultés à accomplir les tâches quotidiennes, baisse des capacités d’attention…). Et à partir de 65 ans, le risque de développer la maladie augmente et double environ tous les cinq ans.

L’anticipation comme maître mot

Afin de préparer le proche à sa condition, la famille peut en appeler à son médecin traitant pour faire un diagnostic et savoir à quel stade de la maladie se situe la personne. Le but est de prendre les mesures nécessaires pour placer le proche dans les meilleures dispositions et mieux l’accompagner dans son quotidien. « Nous ne pouvons pas vraiment agir sur la maladie car il n’y a pas de traitement curatif mais il existe différentes méthodes pour mieux l’appréhender », concède Judith Mollard. « Il est aussi important de prendre en compte l’avis de la personne selon son état pour que la famille ne la surprotège pas quitte à la priver de sa liberté ».

Un guide spécial pour nos aidant(e)s

Engagée depuis 2007 auprès des personnes âgées et/ou en situation d’handicap, Senior Compagnie propose justement un guide spécialement dédié à la maladie d’Alzheimer et aux maladies apparentées afin d’informer les aidant(e)s sur ces pathologies dont peuvent souffrir les bénéficiaires au quotidien.

L’enseigne met ainsi en lumière tous les aspects de la maladie pour mieux l’appréhender à travers ses symptômes, son évolution, son impact sur la personne et ses proches ainsi que les solutions et traitements qui existent à ce jour. Avec ce guide en main, les auxiliaires de vie sont mieux préparé(e)s face à toutes les situations complexes qui entourent la maladie d’Alzheimer et les maladies apparentées. L’objectif de Senior Compagnie est d’améliorer un peu plus les prises en charge des bénéficiaires à leur domicile.

Pour aller plus loin avec Senior Compagnie 

Si l’enseigne propose une aide et une assistance au domicile de ses bénéficiaires, ses auxiliaires de vie proposent un service dédié aux victimes de maladie neuro-dégénérative comme la maladie d’Alzheimer. Tout en s’adaptant aux besoins de la personne, l’objectif est de proposer des exercices et des activités ludiques visant à stimuler le cerveau et entretenir sa mémoire au quotidien. Vous pouvez retrouver tous nos services sur le site de Senior Compagnie.

Senior Compagnie