Rappel de la prise de médicaments

Les auxiliaires de vie de Senior Compagnie assistent à la prise de médicaments et s’assurent surtout que le bénéficiaire soit en mesure de prendre son traitement sans difficulté. Si les intervenants n’ont pas le droit de préparer les médicaments, les piluliers sont mis à leur disposition pour aider la personne à prendre son traitement. Ces boîtes à pilules servent à stocker des doses précises à donner au bénéficiaire le matin, le midi et le soir. Les auxiliaires de vie ont toujours un cahier de liaisons au domicile de la personne afin de préciser le suivi du traitement, d’indiquer les heures de prise de médicaments, souvent pendant la prise de repas, ou de laisser un message pour la famille ou l’infirmière.

Les auxiliaires de vie sont aussi préparés à ce que la personne refuse de prendre le médicament. « Mais il faut prendre son temps pour expliquer au bénéficiaire que c’est dans son intérêt, sans trop insister non plus », souligne Annie, ancienne auxiliaire de vie aujourd’hui responsable de secteur chez Senior Compagnie Gennevilliers. « Il faut en informer la famille et ne pas brusquer la personne ». L’intervenant à domicile tente une nouvelle approche si la prise de médicaments est nécessaire pour la santé de la personne. Le but de Senior Compagnie ne change : « Ne jamais forcer le bénéficiaire, ne pas le froisser ou qu’il se mette en colère mais bien au contraire, il faut le rassurer, prendre des initiatives et toujours être à l’écoute », conclut Annie.

Les petites astuces pour la prise de médicaments : Si l’auxiliaire de vie n’a pas le choix, le médicament sera dissout discrètement dans un yaourt, le thé, le café ou le chocolat chaud. Il n’est pas question de dissimuler le médicament mais d’assurer la prise du traitement dit vital pour le bénéficiaire.