Comment communiquer avec une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer ?

Communiquer avec une personne atteinte d'Alzheimer

La maladie d’Alzheimer et les maladies apparentes engendrent un déclin cognitif et physique de la personne. Avec l’avancée de la maladie, les capacités de compréhension et d’expression sont affectées. Afin de maintenir un lien social et relationnel, il est indispensable d’adapter sa communication à la fois verbale et non verbale.

L’impact de la maladie d’Alzheimer pour communiquer

En fonction de la progression de la maladie d’Alzheimer, certains changements peuvent être constatés comme :

  • La difficulté à trouver ses mots et construire une phrase,
  • La confusion des mots et leur signification,
  • L’utilisation de mots familiers voire vulgaires,
  • La capacité à comprendre ce qui lui est dit,
  • La perte de motivation à parler et tenir une conversation.

Les astuces pour communiquer avec une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer

La communication verbale

Lorsque vous communiquez, votre langage, votre débit, votre vocabulaire sont autant de facteurs à prendre en considération. Pour vous assurer une bonne communication, vous pouvez :

  • Faire des phrases simples et courtes,
  • Utiliser un vocabulaire clair et compréhensible,
  • Reformuler vos phrases pour vous assurer que la personne comprenne ce que vous dites,
  • Articuler de façon distincte et insister sur les mots-clés,
  • Adopter un débit modéré afin d’améliorer la compréhension,
  • Parler doucement et ne pas hausser le ton.

La communication non verbale

Le comportement que vous adoptez est tout aussi important que votre discours. Même si la personne atteinte de la maladie ne comprend pas ce que vous dites, elle ressent vos émotions. L’attitude, les expressions corporelles et les gestes sont des signes qui auront un impact sur la communication.

Comment communiquer avec une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer ?

  • Avoir un contact visuel avec la personne à laquelle vous vous adressez,
  • Se mettre à la même hauteur que votre interlocuteur,
  • Faire des mouvements lents,
  • Utiliser le mime ou les objets autour de vous pour imager ce que vous dites,
  • Utiliser le toucher, les gestes rassurent et sont vecteurs de sentiments si la personne l’accepte,
  • Garder le sourire en toute circonstance !

Le comportement à adopter pour communiquer avec une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer

Malgré les difficultés de communication, il est nécessaire de s’adresser à la personne atteinte de la maladie d’Alzheimer avec respect et bienveillance. En étant centré sur la personne et non sur votre objectif, vous pourrez maintenir le lien tout au long de la maladie.

Comment améliorer et faciliter la communication avec une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer ?

  • Faire preuve d’initiative : afin d’éviter les situations d’isolement social, maintenir une vie sociale et relationnelle est indispensable. Soyez donc à l’écoute et force de proposition pour encourager la discussion.
  • Se présenter : avant toute conversation, pensez à vous présenter de façon chaleureuse et dites-lui qui vous êtes (si la personne ne vous reconnaît plus avec le temps). Pensez à garder un contact visuel et tenez-vous au même niveau que la personne.
  • Créer un environnement propice : pour éviter toute distraction, évitez les sources de distraction qui pourraient impacter son attention et votre conversation. Privilégiez un endroit calme et silencieux.
  • Être patient : avec la maladie, la construction d’une simple phrase peut être un véritable effort. Restez attentif et ne coupez pas la personne lorsqu’elle s’exprime. Si les mots lui manquent, soyez compréhensif, encouragez-la à poursuivre et essayez de comprendre le message.
  • Choisir un sujet de discussion : en étant centré sur un seul sujet, vous facilitez les échanges et évitez que la personne ne perde le fil parmi les différents sujets et ne soit démotivée.
  • Manifester son intérêt : lorsque la personne vous parle, n’hésitez pas à faire des signes d’approbation de la tête ou à poser des questions simples par exemple.
  • Être attentif au langage corporel : l’expression corporelle et particulièrement celle du visage laisse entrevoir les émotions ressenties par la personne. Elles peuvent vous permettre de décoder ce que la personne essaie de vous dire.

Au quotidien, n’hésitez pas à mimer l’action. Cela pourra faciliter la compréhension comme lorsqu’il est l’heure de manger, de se brosser les dents ou d’aller se coucher.

Le comportement à éviter pour communiquer avec une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer

A contrario, certains comportements sont à éviter lorsque vous vous adressez à une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer :

  • Interdire : évitez d’utiliser le négatif et les interdictions qui peuvent être agressifs pour la personne. Privilégiez davantage les tournures de phrases positives.
  • Critiquer : essayez de comprendre le message sans corriger ou interrompre la personne. En critiquant, vous pourriez la frustrer et générer une dispute sans le vouloir.
  • Converser sur la personne : si vous discutez avec une tierce personne, évitez de parler de la personne touchée par la maladie d’Alzheimer comme si elle n’était pas présente alors qu’elle se trouve à proximité. Cela peut générer un sentiment de colère et de frustration, elle pourrait se sentir considérée comme un objet.