Les aides disponibles

Selon vos ressources et le degré de votre perte d’autonomie, vous pourrez prétendre à différentes aides. L’agence Senior Compagnie se tient à votre disposition pour vous présenter les financements possibles et leurs modalités d’obtention.

APA :

L’allocation Personnalisée d’Autonomie est destinée aux personnes âgées de plus de 60 ans en perte d’autonomie qui souhaitent rester à domicile. Cette aide départementale est accordée sur présentation
d’un dossier auprès du Conseil Départemental de résidence de la personne âgée. *

L’APA est déterminée sur la base d’un barème national unique. La perte d’autonomie est mesurée
par une grille (AGIR) qui comporte 6 groupes. Seules les personnes souffrant d’une perte
d’autonomie classées dans les catégories GIR1 à GIR4 peuvent bénéficier de l’APA.

PCH :

La Prestation de Compensation du Handicap est une aide financière accordée, depuis le 1er janvier 2006, par la Commission des droits et de l’autonomie des Personnes Handicapées. Elle est versée par le Conseil Départemental de résidence de la personne, pour répondre aux conséquences liées au handicap.

Caisse de retraite :

En fonction de vos droits et de votre Caisse de retraite, une prise en charge ponctuelle ou durable destinée au maintien à domicile peut être mise en place. Lorsque la personne âgée n’est pas
éligible à l’APA, Prestation de Compensation du Handicap (PCH) ou si la personne a besoin d’Aide au Retour à Domicile après Hospitalisation (ADRH), elle peut bénéficier d’aides versées par la Caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV) ou des caisses de retraites complémentaires, si elle y est affiliée.

Mutuelle ou Assurance :

Certains contrats de mutuelles ou d’assurances peuvent inclure dans leur contrat des prises en charge d’aide à domicile en cas d’accident ou de maladie du bénéficiaire.

AEEH :

L’Allocation d’Education de l’Enfant Handicapé est une prestation familiale financée par
la sécurité sociale et versée par la caisse d’allocations familiales ou la mutualité sociale agricole.
Elle a pour but d’aider les familles à faire face aux frais supplémentaires qu’entraîne le handicap d’un enfant à charge de moins de 20 ans. Elle est attribuée à partir d’un certain taux d’incapacité, sous réserve de remplir des conditions d’âge, de résidence et de nationalité.

CARSAT :

Pour les personnes relevant du régime général, une aide financière de la CARSAT peut être accordée.

CESU :

Chèque Emploi Services Universel. Ces chèques de paiement sont fournis par les comités ’entreprises ou les entreprises elles-mêmes avec un niveau de prise en charge variable.